Softamed
 Menu
Oreillons
Germe
Le virus des oreillons est un paramyxovirus a tropisme glandulaire et nerveux. Il se transmet par voie aérienne. Infection strictement humaine et très contagieuse.
Incubation
Le temps d'incubation est de 18 - 21 jours. Le malade est contagieux 7 jours avant et 7 jours après les premiers symptômes.
Symptômes
Début habituellement par une tuméfaction parotidienne unilatérale douloureuse, avec peau tendue, oedème mal limité. Après 2 jours et jusqu'à 7 jours, le coté controlatéral peut être atteint. Il existe une fièvre et des douleurs à la mastication. Il existe une tuméfaction et une rougeur de l'orifice du canal de Sténon. Dans 20% des cas existe une atteinte des glandes sous maxillaires ou sublinguales et parfois sans atteinte parotidienne. Les signes généraux sont peu marqués chez l'enfant et plus intenses ches l'adolescent et l'adulte.
Complications
- Meningite ourlienne( en générale au cours de la première semaine).
- L'orchite exceptionnelle chez l'enfant (2/1000) et de 15 - 30 % des atteintes post-pubértaires, annoncée par une recrudescence fébrile et se traduit par une tuméfaction scrotale douloureuse et oedématiée, géneralement unilaterale et dans 25% bilaterale.
- Pancréatite rare et se traduit par douleurs intenses de type solaire, vomissements, hyperamylasémie et glycosurie.
- Encéphalite rare et peut survenir pendant l'atteinte salivaire ou a distance (2 à 3 semaines après).
- L'atteinte des nerfs craniens rare et se traduit par une surdité uni ou bilatérale, une cécité par névrite optique, ou paralysie faciale.
- Ataxie, myélite, arthrite et myocardite.
Examens
Anticorps spécifiques IgG et IgM.
Elevation de l'amylase sérique et de urinaire (Peu spécifique). Signes de méningite virale dans le LCR.
Diagnostic différentiel
Parotidites due a d'autres virus (coxsackie, influenza, parainfluenza).
Parotidites bactériennes (Pus par le canal excréteur, staphylocoques).
Lithiase salivaire (confirmée par la sialographie).
Tumeurs parotidiennes et adénolymphites.
Traitement
Symptomatique (Paracétamol, antipyrétiques en évitant les AINS chez l'enfant).
Repos au lit et port de suspensoir en cas d'orchite
Prophylaxie par vaccination active (Vaccination immédiate après contage chez l'enfant monorchide) .
Pronostic
Le plus souvent guérison, rarement surdité.
L'atrophie testiculaire est rare, 5/1000 orchites (qui est rare en elle même).
Par Dr Mteyrek Mohamad 17-11-2005
Copyright © 2004 Dr Mteyrek Mohamad All rights reserved